Michel Sardou

Michel Sardou

France chanson-variété 70s

..

Michel Sardou
Michel Sardou, born 1947 in Paris (photos 1972 / 1981 / 1987)

..

Michel Sardou incarne la chanson-variété française dans les années 70 et 80. Durant ces 20 ans de francophonie, même ceux qui n’aimaient pas le chanteur Michel Sardou le connaissaient par cœur, tant ses chansons sont médiatisées et ses paroles simples, uniques et inoubliable. C’est notamment le cas des quatre phrases… « Si les ricains étaient pas là, Vous seriez tous en Germanie » (1967) ; ou « On est là pour boire un coup, (..) Et pour se reboire un coup, Et pas payer nos verres » (1970) ; ou « Mais voilà, j’habite en France, (..) Où y a quand-même pas 50 millions d’abrutis » (1970) ; et « Le rire du sergent, La folle du régiment, La préférée du Capitaine des Dragons » (1971) . Là où on pouvait croire à l’effet de mode, il s’avéra que le jeune Sardou avait la science du cabaret, une voix d’enfer, sa propre poésie originale et qu’il s’appuyait sur de belles musiques. La chanson ‘La Maladie d’amour’ (1973) acquiert dès sa sortie le statut de grand classique. Entre 1970 et 2000, les singles de Michel Sardou atteignent 50 fois le hit-parade français.

..

Michel Sardou personifies the French-song variety in the 70s and 80s. Indeed, during these 20 years of Francophonie, even those who did not like the singer Michel Sardou knew him by heart, as his songs were widely broadcast and his lyrics simple, unique and unforgettable. This is notably the case of the four sentences… “If the Ricans weren’t there, you would all be in Germania“; or “We’re here for a drink, (..) And for another drink, And not pay for those drinks“; or “But here it is, I live in France, (..) Where there are still not 50 million morons”; and “The Sergeant’s Laughter, The Madwoman of the Regiment, The favourite of the Captain of the Dragoons”. Where one could then believe in a fashion fad, it turned out that the young Sardou had the mastery of the cabaret, a hellish voice, his own original poetry and that he relied on beautiful tunes. His song ‘La Maladie d’amour‘ (1973) acquired worldwide classic status right upon its release, and his singles reached 50 times the French charts between 1970 and 2000.

..

∙  1965  ∙  Le Madras  ∙  1967  ∙  Les ricains  ∙  1970  ∙  J’habite en France  ∙  Les bals populaires  ∙  1971  ∙  Le rire du sergent  ∙  1973  ∙  Les vieux mariés  ∙  La maladie d’amour  ∙  Le curé  ∙  1974  ∙  Une fille aux yeux clairs  ∙  Les villes de solitude  ∙

∙  1975  ∙  Un accident  ∙  Le France  ∙  1976  ∙  Je vais t’aimer  ∙  Je suis pour  ∙  J’accuse  ∙  Le temps des colonies  ∙  1977  ∙  Dix ans plus tôt  ∙  La java de Broadway  ∙  1978  ∙  Je vole  ∙  En chantant  ∙  1979  ∙  Je ne suis pas mort,je dors..   ∙

∙  1981  ∙  Je viens du Sud  ∙  Etre une femme  ∙  Les lacs du Connemara  ∙  1982  ∙  Afrique Adieu  ∙  1983  ∙  Vladimir Illitch  ∙  Tu étais là  ∙  1984  ∙  Les deux écoles  ∙  1985  ∙  Chanteur de jazz  ∙  1986  ∙  Musulmanes  ∙  1988  ∙ La même eau qui coule  ∙

∙  1990  ∙  Marie Jeanne  ∙  1991  ∙  Le privilège  ∙  1992  ∙  Le bac G  ∙  1994  ∙  Selon que vous serez, etc etc  ∙  2004  ∙  La rivière de notre enfance (avec Garou)  ∙  2006  ∙  Allons danser  ∙  2010  ∙  Voler (avec Céline Dion)  ∙  Être une femme 2010  ∙  2017  ∙  Le figurant  ∙  San Lorenzo  ∙

..

Posted in Artists.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *