Michel Polnareff

MICHEL POLNAREFF : FRANCE POP MUSIC 1967

..

Michel Polnareff

 

Michel Polnareff trains as a classical pianist from the age of 4 and learns English at 13 during a stay in England. An inspired musician and young media star, he releases 70 songs from 1966 to 1974 and reaches 20 times the Top15 of the singles Chart. In 1975, he immigrates to the United States from where he releases six additional LP albums and from where the saga of his fortunes and misfortunes reach the French tabloids during 40 years.

Michel Polnareff a un père musicien-compositeur d’origine ukrainienne qui lui impose dès l’âge de 4 ans une formation de pianiste classique. Michel apprend l’anglais à 13 ans lors d’un séjour en Angleterre. Devenu féru de musique américaine, il se met de 1964 à 1966 à chanter des reprises de rock puis ses propres chansons dans les rues de Montmartre et dans des clubs. Son 1er single ‘La poupée qui fait non’ (mai 1966) atteint le sommet du hit-parade, de même que son 2ème Love me please love me’ quelques mois plus tard. Ses disques de 1966 incluent les morceaux rock ‘Beatnick’, ‘Time will tell’, ‘You’ll be on my mind’ et ‘Ne me marchez pas sur les pieds’ enregistrés à Londres avec la collaboration de Jimmy Page, alors musicien de studio et plus tard membre des Yardbirds (1967) puis de Led Zeppelin (1968). Entre 1966 et 1974, musicien inspiré et star médiatique, Polnareff signe 70 chansons en 5 LPs et 20 singles qui tous se hissent au top15 du hit-parade. En 1975, il s’exile aux États-Unis d’où il publie encore 60 titres en 6 albums – le dernier en 2018 – et d’où la saga de ses heurs et malheurs continue 40 ans durant de meubler les tabloïds français.

..

∙  1966   ∙   La poupée qui fait non  ∙  Love me, please love me   ∙  Sous quelle étoile suis-je né ?  ∙  L’amour avec toi   ∙   L’oiseau de nuit   ∙  Histoire de cœur  ∙  Ballade pour toi  ∙  Chère Véronique  ∙  Beatnik  ∙  Ne me marchez pas sur les pieds  ∙   Time will tell   ∙   You’ll be on my mind 

∙  1967 ∙   Ta-ta-ta-ta  ∙  Rosée d’amour n’a pas vu le Jour, rosée du jour n’a pas eu d’amour  ∙  Le pauv’ guitariste  ∙  Âme câline  ∙  Le roi des fourmis  ∙  Le saule pleureur  ∙  Mes regrets  ∙  Miss blue jeans  ∙  Dame dame  ∙  Le bal des Laze  ∙  Le temps a laissé son manteau  ∙  Encore un mois, encore un an  ∙  Y’a qu’un ch’veu  ∙ 

∙   1968  ∙   LE BAL DES LAZE   ∙   Jour après jour  ∙  Pipelette  ∙  1969  ∙   Dans la maison vide  ∙  Tous les bateaux, tous les oiseaux  ∙  Tout pour ma chérie  ∙  La michetonneuse  ∙  1970 ∙   Je suis un homme  ∙  Gloria  ∙  Un train ce soir  ∙  Avec Nini  ∙ 

∙  1971  ∙   Allô Georgina  ∙  Comme Juliette et Roméo   ∙  POLNAREFF’S   ∙   Qui a tué grand’maman ?  ∙  Nos mots d’amour  ∙  1972 ∙   Holidays  ∙  POLNARÉVOLUTION   ∙   On ira tous au paradis  ∙   Ça n’arrive qu’aux autres  ∙   La mouche  ∙   La trompette  ∙  1973  ∙   I love you because  ∙  Rosy  ∙ 

∙  1974  ∙  MICHEL POLNAREFF   ∙   Tibili  ∙  L’homme qui pleurait des larmes de verre  ∙  La fille qui rêve de moi  ∙  Le prince en otage  ∙  1975  FAME A LA MODE   ∙   Fame à la mode  ∙  1978  ∙   COUCOU ME REVOILOU   ∙   Une simple mélodie  ∙  Le Cigare à moteur  ∙ 

∙  1981  ∙   BULLES   ∙   Tam tam  ∙  1985  ∙  INCOGNITO   ∙   Dans la rue  ∙  1990  ∙  KÂM SUTR   ∙   Goodbye Marylou   ∙  2006 ∙   Ophélie flagrant des lits  ∙  2018  ∙  ENFIN !   ∙   L’Homme en rouge  ∙ 

..

INTERVIEWS

1966  –  Michel Polnareff est-il un Beatnik ? (INA 4’11”)  ∙  1967  –  Mes regrets  ∙  1967  –  Ta-ta-ta-ta (ft interview Charlotte Ruphi 2′)  ∙  1968  –  De la manche aux studios (RTS 1’36”)  ∙  1969  –  Chansons à aimer (notrehistoirech, Charlotte Ruphi, 22’14”)  ∙  1969  –  Live: La poupée qui fait non (3’35”)  ∙  1973  –  Polnareff on Belgian TV (8’31”)  ∙  1976  –  American Bandstand (US TV, 2’20”)  ∙  1976  –  Australian TV Flashez (7’22”)  ∙  1981  –  TV interview 1981 (5’34”)  ∙ 

SONGS REVIEW 2018  –  Le Point: Classement de 130 chansons de Polnareff  ∙ 

Posted in Artists.

Leave a Reply

Your email address will not be published.